Voisinage et environnement en HLM


Comment vivre en harmonie avec votre entourage et votre environnement ?
Quelques précautions et principes simples suffisent à éviter les conflits de voisinage et à préserver votre qualité de vie.
Faites attention au bruit
Le bruit (aboiements de chiens, radio, télévision, claquements de portes, bruits de talons…) gênent, non seulement pendant la nuit, mais aussi pendant la journée.
Ne perturbez pas la tranquillité de vos voisins.
Si votre propre calme est troublé, essayez d'en discuter avec les personnes concernées.
Quand un problème de trouble de voisinage subsiste : avertissez-en votre gardien. Il vous demandera alors de remplir une attestation qui permettra à notre organisme d'entamer, si nécessaire, une procédure à l'encontre des fauteurs de troubles auprès de la Justice.

Vous faites des travaux ou vous faites la fête !...
Prévenez vos voisins si vous envisagez d'effectuer des travaux dans votre logement ou d'inviter des amis. Ils n'en seront que plus compréhensifs.

Conservez un environnement propre et agréable.
Vous ne devez pas occuper les emplacements de parking de vos voisins. N'occupez pas non plus ceux qui sont interdits au stationnement, cela peut gêner une intervention des services de sécurité ou d'entretien. Rangez les deux-roues et les landaus dans les locaux prévus à cet effet.

Surveillez vos enfants
Vous n'appréciez sûrement pas que d'autres personnes interviennent au sujet des faits et gestes de vos enfants. Alors surveillez leur comportement ! Assurez-vous qu'ils ne commettent aucune imprudence qui mette en péril leur sécurité ou celle des habitants du quartier, vérifiez qu'ils ne dégradent pas. Vous êtes financièrement responsable de leurs comportements.
Prenez soin de vos animaux domestiques
La vie en collectivité pour les animaux n'est pas toujours facile. Pour que votre animal préféré ne devienne pas votre bête noire et celle de vos voisins, respectez certaines règles :
- faites-le sortir en laisse, sinon, il risque fort, s'il trouve la porte d'immeuble fermée, de faire ses besoins dans les cages d'escalier ! Arrangez-vous pour éviter ce désagrément,
- sortez-le régulièrement sinon il risque de hurler à la mort sur votre balcon et cela ne sera probablement pas apprécié de tous… le balcon n'est pas un chenil !
Cette liste n'est certes pas exhaustive et vous saurez bien mieux, en fonction du caractère de votre chien, adopter le mode de vie qui lui convient sans que cela ne gêne vos voisins.

Les chiens d'attaque et de défense
La loi du 6 janvier 1999, relative aux animaux dangereux, oblige les propriétaires de chiens d'attaque (1ère catégorie) et de chiens de garde et de défense (2ème catégorie) à déclarer leur animal auprès des services de police. Depuis le 6 janvier 2000, les dispositions suivantes, qui découlent de cette loi, sont en vigueur : les propriétaires de chiens dits de 1ère catégorie (pitbulls et boerbulls) doivent stériliser leurs animaux, qui doivent être systématiquement tenus en laisse et muselés lorsqu'ils circulent dans les lieux publics, comme par exemple les parties communes des immeubles. Le dressage des chiens mordant est interdit. Les chiens de 2ème catégorie (rottweiler, staffordhire terrier, american staffordshire terrier et tosa) doivent également être muselés et tenus en laisse par une personne majeure dans les lieux publics. Le non-respect de ces règles est assorti de sanctions pénales.

 OPAC de l'Oise